«Les grandes personnes ne sont que des enfants déguisés» – Pierre Daninos

Extrait de mon livre « Haute-Savoie : 100 lieux pour les curieux »

Surnommée la “Venise des Alpes“ en raison de sa beauté et des canaux qui parcourent son coeur historique, la ville d’Annecy voit cette image renforcée quand, à la fin de l’hiver, elle accueille à merveille un événement incontournable : un carnaval vénitien.

L’effervescence qui accompagne cette manifestation envahit les rues de la “vieille ville“, anime les rives et égaie les quais à l’instar de la Sérénissime.

Créé peu avant le passage à l’an 2000, ce week-end de festivités est organisé par Aria, “l’association rencontres Italie-Annecy“, qui invite ainsi des milliers de curieux à admirer la tradition vénitienne, dans un remarquable dépaysement.

En tout, ce sont plus de 300 carnavaliers masqués et costumés à l’italienne qui défilent dans les ruelles et le long des canaux, laissant les nombreux spectateurs admirer leurs magnifiques parures, mises en valeur par les couleurs vives des murs des vieux quartiers annéciens.

Petits et grands restent émerveillés par une beauté singulière venue du pays de Dante, et des centaines de photographes se réunissent pour exprimer leur talent en tentant d’immortaliser et de valoriser les palettes de couleurs s’échappant des envoûtants costumes.

Pourtant photographiées de toutes parts, les vedettes resteront anonymes, cachées par les somptueux déguisements… Nul ne sait qui sont ces personnages qui posent, paradent et se regroupent sur les podiums. Mais quelle importance ? La magie de l’instant suffit à enchanter, et le mystère ne rend que plus fascinant le voyage.

Chaque année, en février, le carnaval d’Annecy se déroule durant le deuxième week-end qui suit son homologue vénitien. Défilés dans les rues et présentation des costumes sur un podium.